Thibault Dumas | Blog d'un journaliste à Nantes et ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

08 février 2018

Nantes et le vélo : ce qui grippe dans le pédalier

Mediacités publie cette semaine le premier volet d'une grande enquête sur le vélo à Nantes. Avec à peine 3% des déplacements réalisés les mains sur le guidon, les chiffres ne sont pas à la hauteur d'une ville réputée "vé friendly". Revue de détail de ce qui roule et de ce qui grince.

Lire la suite...

Nicolas Mercat : « Le vélo est devenu le mode de transport des riches »

Consultant expert chez Inddigo, Nicolas Mercat travaille depuis vingt ans sur les mobilités à vélo avec les collectivités. Il livre son regard, parfois surprenant, sur les politiques vélo menées à Nantes, en France et en Europe.


Lire la suite...

22 décembre 2015

Le covoiturage, nouvelle façon d'aller au travail

Plus de 10 millions de Français sont inscrits sur les sites de covoiturage, selon les derniers chiffres publiés par l'ADEME. Pourtant bien peu sont ceux qui partagent une voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Rencontres avec trois covoitureurs du quotidien à Nantes.


Lire la suite...

16 novembre 2011

Vers la fin de la voiture à Nantes ?

Désormais, on peut "crébilloner" en toute tranquillité. La flânerie devant les chics boutiques de la rue Crébillon est depuis le 1er juillet dernier strictement piétonne. Première pierre à l'édifice d'un centre-ville sans voitures ? Le calendrier établit par la Ville de Nantes le suggère : rénovation du cours des 50 Otages lancée cet été, livraison de la place du Bouffay et de la promenade Feydeau "piétonnisée" avant la fin de l'année, mise en place d'une zone à trafic limité en centre-ville mi-2012, sans oublier les réfections de la place Graslin et de l'esplanade du Château qui courront jusqu'à l'automne 2015. Ouf. Une entreprise urbaine que Jean-Marc Ayrault, député-maire PS de Nantes, justifie en ces termes « l’ambition est celle d’un centre-ville animé, convivial, où il fait bon vivre, flâner, travailler. Où l’on profite pleinement du charme de notre patrimoine, où l’on fait ses courses en toute tranquillité, où l’on est protégé des nuisances de la circulation automobile ». Haro sur la voiture donc, avec en ligne de mire les élections municipales de mars 2014.

Lire la suite...