Thibault Dumas | Blog d'un journaliste à Nantes et ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

24 décembre 2015

Datavisualisation : l'évolution électorale de Nantes entre 2010 et 2015

Cela fait plus d'un quart de siècle que la gauche socialiste est au pouvoir à Nantes, un cycle politique entamé en 1989 avec la victoire aux élections municipales de Jean-Marc Ayrault. Sa dauphine Johanna Rolland a pris la suite en 2014. Cette année, le PS a réalisé un nouveau "grand chelem" aux départementales pour ensuite dominer les régionales, dans un contexte national très défavorable. La marque d'une situation électorale stable ? Réponse par le biais de la datavisualisation.

Lire la suite...

21 août 2014

Il était une fois le "Phare Bretagne"

Jeudi 12 décembre 2013 : ciel voilé sur Nantes, neuf degrés dans l'air. Au 32e étage de la Tour Bretagne, Laurence Garnier, candidate UMP aux élections municipales de mars 2014, a convoqué la presse pour évoquer « les premières orientations de son projet pour Nantes ». Le moment est d'importance, la conseillère municipale d'opposition est contestée à droite et distancée par la gauche. Sa réponse programmatique ? Construire un “Phare Bretagne”, sorte de structure bleutée en carbone qui coifferait le gratte-ciel où se tient la rencontre avec les médias. Retour sur cette proposition inattendue.

Lire la suite...

18 mai 2014

Élections européennes : les Nantais indifférents

Traditionnellement civiques quand il s'agit d'Europe, les Nantais pourraient battre un record d'abstention lors des élections européennes qui se tiennent dimanche prochain. Et ce, malgré des meetings en nombre et la mobilisation de la société civile.


Lire la suite...

29 avril 2014

La monnaie locale SoNantes se fait désirer

Annoncé puis reporté à de maintes reprises, le lancement de la monnaie locale SoNantes devrait se faire fin 2014. Elle pourra être utilisée par virement, SMS ou carte bleue. Ce qui n'est pas sans poser un certain nombre de difficultés.


Lire la suite...

01 avril 2014

De l'urne à la tribune : l'élection de Johanna Rolland à Nantes

Pour la première fois depuis 37 ans (1977), les Nantais votaient lors d'un second tour d'élections municipales. Sans enthousiasme - 53,82% de participation, 5407 bulletins blancs ou nuls - ils ont confortablement élu la socialiste Johanna Rolland avec 56,21% des voix contre 43,78% à son adversaire UMP Laurence Garnier. La dauphine de Jean-Marc Ayrault (maire de 1989 à 2012) est décrite comme "insipide et inféodée" par ses adversaires et "bosseuse" par ses partisans. À 34 ans, elle devient la plus jeune maire d'une ville française de plus de 100 000 habitants, alors que le PS coule au niveau national et reflue dans l'Ouest. De l'urne à la tribune, retour sur ce 30 mars 2014.

Lire la suite...

16 janvier 2013

Ces députés et sénateurs qui cumulent en Loire-Atlantique

La fin du cumul des mandats, c'est (presque) maintenant. Le président François Hollande a confirmé, mercredi 16 janvier, qu'un projet de loi serait présenté d'ici à la fin février pour « en terminer avec le cumul d’un mandat national et d’un exécutif local ». C'est l'option la plus radicale qui a été retenue sur le fond - conforme aux préconisations de la commission de rénovation et de déontologie de la vie publique - puisque la nouvelle règle s’appliquera aux députés comme sénateurs et ce « quelle que soit la taille de la collectivité locale concernée ». Sur la forme, le locataire de l’Élysée est plus frileux puisque l'application se fera au cours du quinquennat. Certains, dont le premier secrétaire du PS Harlem Désir, plaidaient pour une application dès 2014. En Loire Atlantique (44), huit parlementaires sur un total de 16 sont concernés. Revue d'effectif.

Lire la suite...

08 octobre 2012

La fuite des eurodéputés français

C'est une véritable hémorragie démocratique. Depuis les élections européennes du printemps 2009, 20 eurodéputés français sur un total de 74 ont souhaité quitter leur poste pour une destinée nationale, qu'on dit plus prestigieuse. 11 parlementaires européens ont finalement réussi à quitter Bruxelles et Strasbourg moyennant une promotion ministérielle, administrative ou électorale. Des trajectoires diverses mais une spécificité bien française qui amène à des situations rocambolesques.

Lire la suite...

29 juin 2012

Left-wing or right-wing local cultural policy?

Following three decades of territorial  décentralisation in France - first between 1982-1983, then 2002-2004 – French cities are at the forefront of cultural policy. In Nantes, Socialist Party (PS) heartland since 1989, culture is evermore present, largely because of the successful but expensive events held in the city (Royal de Luxe street theatre company, La Folle journée classical music festival, Le Voyage à Nantes artistic spectacle). The definition of a left-wing or a right-wing local cultural policy is brought back into question.

Lire la suite...

18 juin 2012

Législatives : la gauche Rugy

« C’est un résultat incroyable ! Certains voulaient que mon élection il y a cinq ans soit un accident. Ce n’est pas le cas », s’exclame François de Rugy, juché sur un repose-pieds, devant les militants de son siège de campagne. Le député écologiste sortant de la 1re circonscription de Loire-Atlantique (Nantes-Orvault) a réussi son pari : celui de sa réélection au second tour avec 58,94 % des voix, grâce à un soutien du PS dès le premier.

Lire la suite...

Du rose et des femmes à Rennes

« Dissident » en 2007, victorieux en 2012. Le député socialiste Marcel Rogemont, exclu du PS puis réintégré au cours de la dernière législature, est réélu. Il a obtenu 66,11 % des voix sur la nouvellement créée 8e circonscription d’Ille-et- Vilaine (centre-ouest de Rennes) au lieu de la 3e circonscription du département, de laquelle il était issu. Le divers droite (ex-UMP) Bruno Chavanat plafonne à 33,89 %. Car dans la 3e circonscription (nord-ouest), le PS misait sur « l’ancrage territorial » de François André, adjoint aux finances au maire de Rennes. 

Lire la suite...

11 juin 2012

Ayrault surfe sur une vague rose

« Nous avons quatre circonscriptions à conserver, deux à gagner », voilà l’objectif pré-electoral établi par François Pinte, chef de file de l’UMP en Loire-Atlantique. Les deux circonscriptions gagnables sont la 1re et la 2e du département, à Nantes. Tout le ban et l’arrière ban de la droite y a été convié pendant la présidentielle, de Nicolas Sarkozy à Jean-François Copé. Face a cette armada, l’écologiste François de Rugy avait pour tâche de défendre son siège et de porter les couleurs vert et rose dans la 1re circonscription (nord de Nantes).

Lire la suite...

Rennes penche à gauche malgré les dissidences

Quarante-huit candidats pour quatre sièges de député. Voilà l’équation rennaise en ce premier tour des législatives. Prime à la nouvelle 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine (centre-ouest de Rennes) créée lors du redécoupage de 2010. Pas moins de 14 candidats dont un représentant du Parti pirate (PP). C’est le socialiste Marcel Rogemont, 62 ans, qui arrive en tête - 47,85 % - lui le « dissident » de 2007, alors élu député sur la 3e circonscription d’Ille-et-Vilaine. L’ex-UMP Bruno Chavanat arrive second, avec 25,87 % des voix.

Lire la suite...

- page 1 de 2