Thibault Dumas | Blog d'un journaliste à Nantes et ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

08 mai 2015

Trois circonscriptions à contre-courant au Royaume-Uni

Déjouant les pronostics d'un scrutin serré, les Tories de David Cameron ont aisément remporté les élections générales britanniques pour gouverner avec une majorité absolue de 331 sièges sur 650 - débarrassée des Lib-Dems - jusqu'en 2020. Pour le Labour de Ed Miliband c'est une sévère défaite (228 sièges) qui a été amplifiée par un tsunami nationaliste en Écosse (59 sièges, 56 victoires). Fort en voix, le UKIP est lui reste inexistant à la Chambre des communes avec un seul député. Ici et là, les britanniques ont pourtant voté à l'inverse de ces tendances nationales...

Lire la suite...

12 mai 2013

UKIP : et le fruitcake devint pudding

C'était un fruitcake sans saveur, c'est désormais un pudding indigeste. La percée du UK Independance Party (UKIP) lors des élections locales du 3 mai en Angleterre et au Pays de Galles, incommode les trois principaux partis britanniques : conservateur, libéral-démocrate et travailliste. Les deux premiers cités, en coalition au gouvernement, sont les victimes directes de cette poussée de fièvre mauve : 335 élus locaux en moins pour les Tories, 124 de perdus pour les Lib-dems. Le gain de 291 sièges signé Labour est éclipsé par l'élection de 139 nouveaux councillors UKIP (26% des voix). Le parti n'en avait que huit jusqu'alors, et rêve désormais de Bruxelles.

Lire la suite...