Thibault Dumas | Blog d'un journaliste à Nantes et ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Sport et Citoyenneté

Fil des billets - Fil des commentaires

05 août 2012

Joël de Rosnay : « Je suis opposé à la notion de surhomme »

Un « vulgarisateur communicateur », c'est ainsi que se définit, entre autres, le scientifique Joël de Rosnay, spécialiste des évolutions biotechnologiques et de prospective. 72 ans, l’oeil scintillant et le pied remuant, le président exécutif de Biotics International est notamment l'auteur de "Et l'Homme créa la vie" (avec Fabrice Papillon, éditions LLL, 2010). C'est presque oublier qu'il fut l'un des pionniers du surf en France et en Europe dans les années 1950, sport qu'il pratique toujours du côté du Pays Basque. Joël de Rosnay ou le sens de l'anticipation, en science comme en sport.

Lire la suite...

28 juillet 2012

Sebastian Coe : « Les JO de Londres c'est la bonne ville au bon moment »

11,1 milliards d'euros (9,3 milliards de livres), c'est au final le budget des Jeux olympiques et paralympiques d'été qui s'ouvrent à Londres. Deux fois et demi le montant prévu à l'origine, comprenant notamment des dépenses de sécurité qui ont doublé pour atteindre 644 millions. Avec une question qui reste en suspend : quel apport pour la société dans son ensemble ?  Lord Sebastian Coe, président du comité d'organisation de Londres 2012 et ancien coureur britannique de demi-fond, y répond avec une franchise parfois déconcertante.

Lire la suite...

06 juillet 2012

Loïck Peyron : « Au large l'aventure est humaine avant tout »

À 52 ans, le navigateur français Loïck Peyron a un palmarès aussi vaste que les océans qu'il parcourt : deux Transats Jacques Vabre, trois Transats Anglaises, quatre championnats du monde ORMA entre autres. Un nouveau défi se dessine à l'horizon 2013 avec son frère Bruno : la Coupe de l'America qui se déroule à San Francisco. Pourtant, le tout récent recordman du tour du monde à la voile - bouclé sur Banque Populaire V le 7 janvier dernier en 45 jours, 13 heures et 42 secondes - reste simple et décontracté. Heureux de faire partager sa vision du sport en général et de la voile en particulier : loin de tout mais proche de l'homme.

Lire la suite...

20 juin 2012

La corruption dans le sport est un mal européen

Le Calcio - championnat de football italien - est éclaboussé par un énième scandale de corruption. Des matchs de football truqués au bénéfice de paris sportifs ; un an et demi d'enquête pour aboutir à des arrestations et des perquisitions en rafales depuis le 28 mai dernier. Avec une image forte: les policiers transalpins débarquant au centre d'entraînement florentin de la Squadra Azzura (sélection nationale) pour arrêter Stefano Mauri, capitaine de la Lazio de Rome. Le Calcioscommesse ("paris de football") est la troisième affaire du genre qui touche la Botte, après le Totonero dans les années 1980 et le Calciopoli au milieu des années 2000. Pourtant, on aurait tort de limiter la corruption sportive à cet "ailleurs" italien.

Lire la suite...

28 mai 2012

Jeux olympiques : à quand une équipe d'Europe ?

Stade Maracana, Rio de Janeiro, 5 août 2016. Pour la première fois de l'histoire olympique, une équipe d'Europe défile derrière la bannière bleue étoilée d'or. Pas un mais deux porte-drapeaux : le lanceur de poids allemand David Storl (25 ans) et la sprinteuse britannique Jodie Williams (22 ans). En tout une délégation record de 2 172 athlètes, sélectionnés au terme d'une douloureuse harmonisation-unification européenne du système de qualification pour les JO. "L'Ode à la joie" va sans doute retentir d'ici quelques jours pour honorer le premier médaillé d'or de l'Union européenne... Une utopie ?

Lire la suite...

25 avril 2012

The Boat Race, institution du sport amateur

Lancée en 1829, The Boat Race est la plus ancienne compétition sportive du monde. Pour la 158e fois cette année, elle a opposé l'Université de Oxford à la non moins prestigieuse Université de Cambridge. Un duel d'avirons à huit avec barreur au prestige jamais démenti : près de 300 000 spectateurs sur les bords de la Tamise à Londres et une diffusion dans 200 pays par le biais de BBC One. Particularité, les athlètes sont des étudiants, amateurs, qui ne perçoivent nuls émoluments pour leurs exploits. Seul compte l'honneur de remporter - ou de ne pas perdre - The Boat Race. Un retour aux sources du sport ?

Lire la suite...

20 mars 2012

L'omnisports FC Barcelone, modèle à suivre ?

Tout commence sur un terrain de handball à 500 mètres du Camp Nou, le "nouveau stade" qui a remplacé en 1957 le "vieux stade" (Camp Vell) au sud-ouest de Barcelone. Des gamins jouent au foot à cinq contre cinq, coincés entre les imposants bâtiments qui jouxtent l'Avinguda Diagonal. Comme tous les enfants du monde ? Non. Ailleurs les footballeurs en herbe privilégient le dribble permanent ou la frappe perpétuelle, les petits Catalans, eux, passent, remisent puis passent. Sans relâche. Une musique, un ballet sans fioritures où le mouvement est permanent et le relâchement presque irritant. C'est cette insouciance récréative matinée de rigueur collective que l'on retrouve quatre heures plus tard sur le pré du Camp Nou, cathédrale footballistique de 99 354 places.

Lire la suite...

05 mars 2012

Politique sportive, l'impensé de la présidentielle

Financement de l'Euro 2016, récurrence du dopage, chamboulement de la diffusion du sport, place de l'activité physique dans l'éducation et résultats de l'élite en dents de scie. La politique sportive hexagonale est questionnée de toutes parts mais absente de la campagne présidentielle. Pourtant elle est « un élément important de l'éducation, de la culture, de l'intégration et de la vie sociale » selon l'article L100-1 du Code du Sport. Les fondamentaux de nos sociétés européenne. Tour d'horizon des programmes des principaux candidats : François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy.

Lire la suite...

27 janvier 2012

Sports à la télévision : un droit fondamental

Les Argentins en ont rêvé, le gouvernement argentin l'a fait. Le 20 août 2009, la présidente Cristina Kirchner a signé un accord avec la Fédération argentine de football (AFA), concédant pour une décennie la diffusion de la première division argentine à la télévision publique. Mme Kirchner n'a pas fait les choses à moitié, à l'époque, quitte à verser dans le populisme. 110 millions d'euros alignés par l'État, grand raout aux côtés de Diego El Pibe de Oro Maradona, trémolos dans la voix et comparaison avec la dictature militaire de 1976-1983 : « Ils te séquestrent les buts jusqu'au dimanche comme ils te séquestrent les images et les mots. Comme ils ont séquestré trente mille Argentins ». Mais seule compte la vérité du terrain : désormais tous les argentins peuvent voir à la télévision, sans verser un centime, le clásico opposant à Buenos Aires Boca Juniors à River Plate.

Lire la suite...

22 décembre 2011

David Beckham à Paris ou la fin de l'équité financière

C'est bien plus qu'un joueur de football vieillissant, qui vient de signer pour dix-huit mois au Paris Saint-Germain. David Beckham, 36 ans, est une "marque", exportable bien au -delà de l'Europe (particulièrement en Asie) pour le club de la capitale française, racheté par le fonds Qatar Sports Investments (QSI) l'été dernier. Déjà, lors de ses cinq saisons passées en Espagne, au Real Madrid entre 2003 et 2007, le natif de la banlieue de Londres aurait rapporté la coquette somme de 440 millions d'euros aux Madrilènes en produits divers. Quasiment six fois le budget du PSG pour la saison 2010-2011, avant son acquisition par les Qataris. C'est dire si du côté du Parc des Princes, on est désormais sur une autre planète financière entraînant, de force, l'ensemble du championnat de France dans une nouvelle galaxie.

Lire la suite...

14 décembre 2011

Entre Eric Abidal et Barcelone, l'idylle est aussi fiscale

Des confettis dorés inondent le ciel de Londres, l'hymne de la Ligue des champions rugit, la moitié bleu et grenat du stade de Wembley exulte. En ce 28 mai 2011, Eric Abidal brandit la coupe aux grandes oreilles, affublé du brassard de capitaine du FC Barcelone. Eric le Lyonnais devient Eric le Catalan, deux mois quasiment jour pour jour après l'annonce d'une tumeur au foie. Un conte de fées narré par les Blaugranas, une guérison-rédemption saluée par le monde du football. Le retour à la réalité, ce fut il y a quelques semaines. L'international français, qui incarne « un nouveau Barça, plus humain », selon le directeur sportif du club, Andoni Zubizarreta, hésite à resigner. Comment ? le fils adoptif devenu prodigue se rebelle ? Officiellement, une sombre histoire de durée de contrat; officieusement, une histoire claire de fiscalité.

Lire la suite...