Après Notre-Dame-des-Landes, la région nantaise se divise sur ce bassin de béton générant une vague artificielle… à 10 km de l’océan. Les opposants écologistes veulent créer une ZAP, une «zone à protéger».


Lire la suite...