Ça doit être la grande innovation politique du Traité de Lisbonne entré en vigueur en 2009. L'élection du président de la Commission européenne en résonance avec les résultats des élections européennes, à compter de mai 2014. "Doit", car la démocratisation du choix de l’exécutif continental est loin d'être évidente

Lire la suite...