Depuis 188 ans à Cologne, il y a cinq saisons et non plus quatre. Tous les ans, le onzième jour du onzième mois, à 11h11 précises, débute le Kölner Karneval, avec en point d'orgue de cette (longue) saison de festivités les six jours qui précèdent mardi gras en février et en mars. La ville de Rhénanie-Nord-Westphalie se drape alors de rouge et de blanc, tous ses habitants se griment, se costument et se déguisent. Les accoutrements des plus classiques côtoient les tenues des plus délurées dans les bureaux, les voitures, les tramways, les parcs, les restaurants, les bars... Couleurs partout, austérité nulle part.