Si 100 000 signatures sont réunies d'ici le 1er mars, les habitants de Loire-Atlantique pourront faire jouer le "droit d'option" ouvert par la réforme territoriale de 2015.

Lire la suite...