Marée noire, verte voire rouge… La pollution littorale qui imprime la rétine est celle qui marque les esprits. Pourtant l’impact néfaste de l’Homme sur les côtes est avant tout chronique et invisible comme l’exposent Paul Fattal et Nicolas Rollo, enseignants-chercheurs au laboratoire Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique de l’université de Nantes.

Lire la suite...