Le projet de Nouvelle université à Nantes (NUN) devait changer la face de l’établissement et le faire entrer dans le top 100 européen. Mais le vote négatif de Centrale Nantes, le 9 octobre dernier, a tout remis en cause. Et créé un climat d’incertitude financière, académique et politique. Mediacités fait le point en quatre questions.

Lire la suite...