Depuis le 17 novembre 1970, les lecteurs du tabloïd britannique The Sun ont l’infini privilège de découvrir une pin-up exhibant sa généreuse poitrine chaque jour en page 3. Du téton, du mamelon, du sein jusqu’à plus soif pour attirer le chaland. En effet, le quotidien détenu par le magnat australo-américain Robert Murdoch, même s’il a culminé à un tirage de 4,7 millions d’exemplaires au milieu des années 90, se maintient aujourd’hui à 2 millions. Mais tout bascule un dimanche d’août 2012, pendant les JO. La Grande-Bretagne croule sous les médailles et le Sun est rempli de photos à la gloire de «ses» champion(ne)s. Exceptionnellement, la page 3 est reléguée en page 11.

Lire la suite...