Thibault Dumas | Blog d'un journaliste à Nantes et ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

26 mars 2020

Coronavirus et confinement à Nantes : comment la Ville et la Métropole gèrent la crise

Confrontées aux conséquences en cascade de l’épidémie, la Ville et la Métropole de Nantes ont dû s’adapter dans l’urgence. Sa maire, ses élus, ses directions, ses 7517 agents… Récit d’une crise hors norme vue de l’intérieur.

Lire la suite...

17 mars 2020

Rezé : quelle majorité à gauche après la déconfiture de Gérard Allard ?

Une véritable déconfiture. Dans le contexte particulier de la crise sanitaire du coronavirus, où la prime au sortant a joué à plein en Loire-Atlantique comme ailleurs, le maire PS de Rezé, Gérard Allard, n’a rassemblé que 20,17 % des voix.

Lire la suite...

16 mars 2020

À Nantes, Johanna Rolland solide

Six candidates âgées de 28 à 46 ans, à Nantes la configuration s’avérait inédite. La maire PS sortante Johanna Rolland, 40 ans, se dirige cependant vers une réélection avec 31,36% des voix, malgré la menace écolo.

Lire la suite...

15 mars 2020

Municipales à Nantes : la soirée du premier tour à l’épreuve du coronavirus

Revivez le direct de la soirée électorale du premier tour des élections municipales 2020 à Nantes. Une soirée sur laquelle plane l'ombre du coronavirus et du confinement, marquée par une abstention record et pour tout dire surréaliste.

Lire la suite...

12 mars 2020

Bouguenais, Rezé, Saint-Herblain… Ce que cachent les autres listes “en commun.e.s” de la Métropole

Un joli label "Communes en commun·e·s" affiché en façade par Nantes en commun.e.s mais dans l'arrière-boutique de vraies disparités politiques de Bouguenais à Saint-Sébastien-sur-Loire, pour les municipales autour de Nantes. Petit voyage métropolitain avec Mediacités.

Lire la suite...

09 mars 2020

#OnRefaitLeMeeting : un bœuf musical et une Margot Medkour à l’aise mais convenue

Garderie, bar, concerts, etc. Décidément le mouvement citoyen Nantes en commun·e·s, invité-surprise des municipales nantaises, ne fait « rien comme les autres », même ses meetings. Reste que chaque composante politique de la liste de Margot Medkour a eu le droit à sa (parfois longue) prise de parole et que sa n°1 elle-même est restée plutôt classique.

Lire la suite...

06 mars 2020

Nantes en commun·e·s : l’invité surprise qui mord sur la campagne des écolos

Inconnu il y a encore un an, le mouvement citoyen fédère à gauche de la gauche et même au-delà, grâce à une communication aussi habile que positive et une organisation aussi horizontale que foutraque. Plongée dans une liste finalement très politique et désormais prise très aux sérieux par ses "amis" écologistes.

Lire la suite...

03 mars 2020

Le promoteur Réalités finance la chaire du "Monsieur Europe" de Johanna Rolland

Vice-président de Nantes Métropole à l’Europe et à la RSE, André Sobczak est titulaire depuis un an et demi d’une chaire de l’école de commerce Audencia financée par le groupe Réalités. Rien d’illégal, comme l’a vérifié Mediacités, mais des liens aussi étroits avec un acteur majeur de l’immobilier peuvent interroger.

Lire la suite...

28 février 2020

Municipales: à Nantes, des femmes pour ravir le fauteuil de Johanna Rolland

Les écologistes affichent leurs ambitions face à la maire sortante. La droite nantaise part unie tandis que LREM est à la peine.



Lire la suite...

La plus jeune maire de France a gagné en épaisseur

Ce pur produit du Parti socialiste des années 2000 a pleinement endossé le costume de patronne à Nantes, sous une communication très lisse.



Lire la suite...

27 février 2020

Johanna Rolland met en avant les quartiers populaires, pour mieux tacler ses adversaires

a liste des soutiens à Johanna Rolland « issus des quartiers populaires nantais » s’avère si fournie qu’on pourrait presque en faire une seconde liste pour les municipales (58 noms contre 69 colistiers officiels).


Lire la suite...

06 février 2020

Présidence de Nantes Métropole : les candidates qui la gardent et celles qui n’en veulent pas

1,3 milliard d’euros de budget, 3220 agents et des compétences allant des transports au logement, en passant par le développement économique, les déchets ou l’aménagement urbain. Quel maire de Nantes accepterait de se passer de la puissance de feu d’une telle machine ?

Lire la suite...

- page 1 de 6