Une contrée sans images à l'ère du tout numérique, deuxième pays au monde ou la presse est la plus censurée en 2012 (derrière l’Érythrée), « la Corée du Nord, reste un lieu extraordinairement secret avec presque tout le contenu de l'actualité nationale fourni par l'Agence centrale de presse coréenne (KCNA). La Corée du Nord est descendue d'un cran, (...) étant donné que certaines brèches ont été ouvertes » selon le Commitee to Protect Journalists (CPJ).